Panier Mon compte

Accueil

L’Alpage de Cottier vous offre une parenthèse en immersion dans la montagne, une bulle pour prendre le temps de penser autrement, d’imaginer et inventer, d’échanger et dialoguer, de ressentir et laisser vivre vos émotions.

Du temps où l’alpage accueillait des vaches restent un mayen pour les pâtres et une écurie pour le bétail. Le mayen est devenu notre maison. Et l’écurie est devenue un espace chaleureux, qui allie l’atelier de l’herboriste et un lieu de partage.

Tout à côté, le jardin des simples voit pousser les plantes nécessaires à la création des produits cosmétiques et médicinaux. C’est aussi un lieu pour toucher, sentir, apprendre à connaître les plantes de chez nous.

Ainsi, stages d’herboristerie et cosmétique naturelle, spectacles et concerts, rencontres culturelles et scientifiques, rythment l’année de Cottier en toute saison.

Visite du jardin des simples

Tous les vendredis, du 12 juillet au 30 août 2024.

Inscription jusqu’au vendredi à 10h. Rendez-vous à 14h30 pour environ 1 heure. 12 CHF/pers., offert jusqu’à 12 ans.

Journées découverte – Du jardin au flacon – 03.08 / 14.09

Au cours de cette journée vous vivrez au rythme de l’herboristerie de Cottier. Vous partagerez une rencontre sensible et sensorielle avec le monde végétal. En suivant le chemin des plantes médicinales du jardin au flacon, vous découvrirez leurs propriétés et des recettes ancestrales pour les mettre en valeur.

Au programme :

** Découverte sensible du jardin des simples et cueillette.

** Découverte sensorielle de la cosmétique naturelle : Toucher et sentir les huiles précieuses – Créer un parfum personnel grâce aux huiles essentielles – Préparer un baume aux fleurs de Calendula à emporter avec soi.

En pratique : Horaire : 10h-16h30. Prix :150 CHF/pers. y compris le repas et les matières premières.

Journée découverte – Créer avec le végétal – 24.08

Pour cette journée exceptionnelle, l’artiste Yannick Bonvin Rey vous invite à découvrir comment les végétaux ouvrent à de nouvelles possibilités de faire œuvre avec l’élément naturel.
« Il faut renouer, retrouver le fil d’une relation directe avec le paysage, la Terre, le cosmos », écrit l’historien de l’art Paul Ardenne dans Un art écologique.

Forte de cette vision, Yannick Bonvin Rey a remplacé ses pinceaux par des végétaux, mauvaises herbes dédaignées et plantes des bas-côtés. Entre Genève et le Val d’Anniviers, elle opère sa cueillette sur le chemin de son atelier, puis teste la texture, la souplesse, la dureté, le cheminement insolite des nervures de chacune de ces indomptées pour transposer sur papier, bois ou toile leur vibration intime.

Découvrir Yannick Bonvin Rey et son œuvre.

Au programme :

** Découverte sensible du jardin des simples.

** Atelier de création avec les végétaux : Cueillette – Encrage de nervures et réalisation d’un livre pauvre (feuille pliée en trois) – Impressions de gravure à base de végétaux.

En pratique :  Journée accessible à toutes et tous, aucun prérequis n’est nécessaire. Horaire : 10h-16h30.  Prix: 150 CHF/pers. y compris le repas et le matériel de fabrication.

A la carte

Envie d’une visite privée ou d’une journée personnalisée pour un petit groupe ? N’hésitez pas à demander, nous imaginerons volontiers la meilleure façon de vous accueillir !

** Capacité de « L’écurie » : 10 à 25 personnes selon l’activité (séminaire, conférence, cours, spectacle, projection)

** Prix : sans service traiteur 250 CHF / avec service traiteur sur demande

** Accès : à pied, environ 20 minutes de marche sur un bon chemin de montagne

Intéressé-e ?

Suivez les news et les réseaux sociaux, abonnez-vous à la newsletter, ou prenez contact directement à info@alpagedecottier.ch

Les chemins

Cottier est un lieu de balade méconnu et pourtant tout proche de Zinal, offrant une riche palette d’atmosphères.

Il est parcouru, de bas en haut par un chemin qui part de Pralonzet (1’800 m.) et rejoint le sentier des Arolles (2’300 m). Au fil de la montée vous découvrirez le lit du torrent de Perrec, les pâturages, la forêt de mélèzes qui laisse progressivement la place aux pins d’Arolle, et des panoramas de montagne toujours plus grandioses et ouverts.

Depuis le sentier des Arolles vous pouvez rejoindre, à flanc de coteau, soit le sentier qui mène à l’hôtel Weisshorn (au-dessus de St Luc), soit celui qui monte à la cabane Tracuit au pied du Bisshorn, et faire de jolies boucles pour redescendre au village en découvrant les alpages voisins.
En chemin vous croiserez peut-être des chevreuils, des cerfs et, tout en-haut, des chamois. Si vous levez la tête vous aurez aussi de grandes chances d’apercevoir l’aigle et sa famille.